De Wendy Rene au Wu-Tang Clan
Retrospective

Les années 2000 auront clairement vu leur lot de retour s'imposer au milieu de ses nombreuses daubes. Le Polaroïd, les années 80, les guitares folks, la moustache ou encore les slips en coton. En effet au pays des branchés ont n'est comme ça, une fois s'être épuisé sur des dj's pourris on réclame un bon Joy Division afin de se refroidir, on comprend pas trop pourquoi, mais pourquoi pas.

Wendy Rene semble donc s'être fait une place au milieu de toutes ces micro modes. Chanteuse chez la très prolifique maison Stax au début des années 60, celle dont la réputation n'a que très peu dépassé le Tennessee (sa ville natale) et dont personne ne semblait s'intéresser vraiment a eu il y a quelques temps un regain d'intérêt pour son travail. Certainement est-ce du à son apparition dans les compils Nova et peut-être aussi pour avoir été samplée au début des années 90 par le groupe Wu-Tang sur leur album 36 Chambers. Encore aujourd'hui la chanteuse est reprise, notamment par Alicia Keys. Par chance, celle qui s'est souvent essayé aux reprises de classiques, en témoigne un certain lot de soupe dont le Every little bit hurt de Brenda Holloway semble être l'apothéose, nous offre ici une vraie interprétation, qu'on aime ou qu'on déteste.

Concernant Wendy Rene, celle-ci n'enregistra pas tout de suite sous son propre nom, c'est seulement après avoir fait les chœurs de la face B d'un 45 tours de Rufus Thomas et publiée deux 45 tours en 1964 au sein du groupe The Drapels, composé de son frère Johnnie Frierson, et deux amis, Marion Brittenum et Wilbur Mondie que la chanteuse pu la même année sortir son plus gros succès After Laughter Comes Tears , passant de Volt à Stax. Cette entrée dans la cour des grands lui offre un nouveau nom, trouvé par Otis Reding, alors Mary Friersen elle devient Wendy Rene. Cette année lui offrira également son second plus grand succès, Bar-B-Q, qui à l'inverse du premier très lascif, est un véritable appel à danse. L'année suivante elle signe son dernier 45 tour en compagnie de deux membres des Drapels aux choeur, Give You What I Got est un morceau de soul des plus traditionnels.

Si la chanteuse n'a officiellement sortit que quatre disques (le premier ayant été édité deux fois avec une face B différente) elle a tout de même enregistrée d'autres morceaux pour les débuts de la firme, comme Same Guy, Crying all by myself ou encore Crowded park. S'ils ne sont pas sortis à l'époque en tant que tel on peut supposer que celle-ci les chantait sur scène. En effet la maison Stax organisait de nombreuses tournées afin de promouvoir ses artistes, Wendy Rene jouera souvent sur scène en compagnie d'autres artistes, tel Otis Reding, Isaac Hayes, les Bar-Keys ou encore avec son propre singe de compagnie, Chico.

Si celle-ci servie à la firme d'avantage sur scène que dans les studios, on ne se lassera pas d'écouter ses quelques enregistrements, identifiables parmi mille tant son timbre particulier faisait surface au milieu des nombreuses chanteuses du milieu des années 60. Bien que son talent n'était pas à prouver, la jeune fille se maria très jeune et voulu très vite redevenir celle qu'elle avait toujours été, Mary Frierson, épouse mais aussi future mère de famille. Ainsi en décembre 1967 lors-ce-qu'on lui proposa un dernier concert en compagnie d'Otis Redding et des Bar-Kays, celle-ci, alors jeune mère de famille refusa afin de pouvoir s'occuper au mieux de ses enfants. Cette décision lui sauvera la vie puisque l'avion s'écrasera dans le Wisconsin, et ôtera la vie à Otis Redding ainsi qu'aux Bar-Kays, seul un membre du groupe en sortira vivant.
Wendy ne chantera plus et aura encore de nombreux enfants, six au total.

Voici sa courte discographie :

Rufus Thomas
Stax 157 – Jump Back / All Night Worker - 1964
The Drapels
Volt 113 - Wondering (When My Love Is Coming Home) / Please Don't Go - 1964
Volt 114 - Wondering (When My Love Is Coming Home) / Please Don't Go - 1964
Volt 119 - Young Man / Your Love Is All I Need - 1964
Wendy Rene
Stax 154 - After Laughter (Comes Tears) / What Will Tomorrow Bring - 1964
Stax 154 - After Laughter (Comes Tears) / She's Moving Away - 1964
Stax 159 - Bar-B-Q* / Young And Foolish - 1964
Stax 171 - Give You What I Got* / Reap What You Sow - 1965

Malheureusement les face B des Drapels ainsi que celle de After Laughter (She 's moving away) et de Give you what i got (Reap What You Sow) sortis sous le nom de wendy rene semblent introuvable. La compilation proposée contient tout de même 19 morceaux!

1 commentaire:

  1. DROP ANOTHER GREAT !

    PLEASE KEEP THEM COMING !

    THANKS !!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer

{literal}